Documenta 15 : de la diplomatie culturelle entre la mairie de Ségou et celle de Majalengka (Indonésie) en Allemagne

Le maire de la commune urbaine de Ségou, Nouhoum Diarra, présent en Allemagne dans le cadre de la 15e édition de Documenta 15, a rencontré son homologue de Majalengka (Indonésie). Une rencontre qui jette les bases d’une future collaboration entre les deux villes, voire les deux pays, à mettre à l’actif de la diplomatie culturelle prônée par la Fondation festival sur le Niger.  

La culture a ce pouvoir de briser les barrières et construire des ponts entre les peuples et les nations. La rencontre du maire de la commune urbaine de Ségou, Nouhoum Diarra et son homologue de Majalengka (Indonésie) en est une parfaite illustration. En effet, présent à Cassel en Allemagne dans le cadre de la 15e édition de Documenta, un rendez-vous mondial dédié à l’art contemporain, le maire de Ségou est en passe de tisser des liens d’amitié et de coopération entre la capitale des Balazans et la ville indonésienne de Majalengka.

« Les échanges lors de la rencontre entre le maire de Ségou, M. Nouhoun Diarra, et le maire de Majalengka (Indonésie), M. Tarsono D. Mardiana, à la faveur de documenta 15 et dans la cadre de la collaboration entre la Fondation Festival sur le Niger et Jatiwangi Art Factory (JAF), ont porté sur les possibilités de collaboration entre les villes de Ségou et de Majalengka » peut-on lire sur la page Facebook du festival sur le Niger. 

Cette rencontre est rendue possible grâce à la vision de la Fondation du festival sur le Niger, qui dans sa mission régalienne de faire de la culture un outil de développement, entretient depuis des années un partenariat public-privé avec les autorités administratives de Ségou et plus particulièrement la mairie de la ville. Ainsi, les autorités locales sont associées aux activités de la Fondation.

C’est d’ailleurs dans le cadre de ce partenariat public-privé, aux dires du coordinateur du festival sur le Niger, Attaher Maïga que le maire de Ségou Nouhoum Diarra a effectué le voyage en Allemagne. Tout comme la marie de Ségou, le collectif Jatiwangi Art Factory (JAF) est également un partenaire de la Fondation festival sur la Niger. « Grace à ce partenariat, le collectif a envoyé deux de ses membres à Ségou lors de la précédente édition de Ségou Art-festival sur le Niger.  Ainsi, nous avons jugé utile que le maire de Ségou soit à Cassel pour rencontrer et le collectif et le maire de de Majalengka », a ajouté Attaher Maïga.

A cette 15e édition de Documenta, le Mali y est représenté à travers la Fondation du Festival sur le Niger. Avec cette structure ségovienne, très à cheval sur la question de la promotion culturelle, plus d’une vingtaine d’artistes maliens prennent part à ce rendez-vous important de l’art contemporain qui se tient tous les 5 ans.

Youssouf Koné     

Partager l’article sur 

A Propos de L’auteur

Impossible de copier du contenu sur notre site.

Si vous avez besoin de quelque chose, contactez-nous (contact@konexionculture.com) !

Merci