Reconnaissance : Le ministre Andogoly Guindo chez le virtuose Hamidou Maïga

Le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme a mis à profit le mois du ramadan (aussi celui de la solidarité)  pour rendre visite et hommage à l’un des vieux artistes du Mali. Il s’agit de Hamidou Maïga.

C’est surpris et les larmes aux yeux que le nonagénaire a reçu Andogoly Guindo et ses collaborateurs qui ont fait le déplacement pour lui témoigner de la solidarité du gouvernement. Une solidarité et une reconnaissance auxquelles ont droit tous les fils et toutes les filles qui se sont distingués dans leur domaine respectif. La délégation ministérielle était accompagnée de plusieurs ressortissants de Tombouctou à Bamako, dont le Président, Mahmoud Arby. 

Il faut rappeler que Hamidou Maïga est un pur produit des Arts de Tombouctou. Il a mis son talent au service du rayonnement de la Cité des 333 Saints depuis 1962, avec notamment les Semaines nationales de la jeunesse, depuis que ce cercle faisait partie de la région de Gao. Selon le vieil homme, c’est la première fois qu’il accueille, solennellement, une autorité chez lui. Ce qui signifie qu’il n’a jamais été décoré ni bénéficié d’une quelconque reconnaissance de la nation. Il a remercié les autorités de la transition pour le geste, notamment le président Assimi Goïta, et fait des bénédictions pour le pays. 

Rappelons que Tombouctou abritera la prochaine Biennale artistique et culturelle (BAC) du Mali. L’occasion était donc bonne pour échanger avec l’ancien artiste, photographe à ses heures perdues, sur ce projet artistique et culturel du Mali qui se veut également un projet de développement pour la 6erégion administrative du Mali.

Naby

Partager l’article sur 

A Propos de L’auteur

Impossible de copier du contenu sur notre site.

Si vous avez besoin de quelque chose, contactez-nous (contact@konexionculture.com) !

Merci