SIAMA 2023 : une édition d’espoir, de créativité et de rassemblement

La cérémonie d’ouverture officielle de la 4ème édition du Salon international de l’Artisanat du Mali (SIAMA) a eu lieu le jeudi 23 novembre 2023, au Parc des expositions de Bamako. Cette cérémonie s’est tenue sous le haut patronage de son Excellence le Colonel Assimi GOÏTA, président de la Transition, Chef de l’État.

La quatrième édition du SIAMA se tient dans un contexte assez délicat, marqué par une lueur d’espoir puisqu’elle coïncide avec la reprise de la ville de Kidal par les Forces Armées Maliennes il y a environ deux semaines de cela. Un évènement que les différents officiels, notamment le premier ministre docteur Choguel Kokala Maiga et son homologue burkinabé Apollinaire Joachim Kyélem de Tambèla ont tenu à rappeler durant leur différente prise de parole.

SIAMA 2023 : l’édition de l’espoir, de la créativité et du rassemblement

« Le contexte de l’organisation de cette 4ème édition du SIAMA est marqué par la reprise de Kidal par les Forces Armées Maliennes. En cette heureuse circonstance, les artisans me chargent de vous transmettre toute leur fierté et leur reconnaissance pour cette victoire éclatante des FAMAs sur les forces rétrogrades et aventuristes pour établir notre pleine souveraineté sur l’entièreté du territoire malien », s’est ainsi adressé Mamadou Minkoro TRAORE, président de l’Assemblée permanente des chambres de métiers du Mali au premier ministre docteur Choguel Kokala MAIGA.

Un salon aux objectifs diverses

Cette année, le thème du SIAMA est « artisanat africain, facteur de résilience, de paix, d’intégration des peuples et de croissance économique ». L’évènement qui regroupe plus d’une dizaine de pays à savoir le Burkina Faso, l’Algérie, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée, l’Inde, le Maroc, le Niger, le Sénégal ainsi que le Togo se tient jusqu’au 03 décembre 2023.

Les objectifs du salon, cette année, sont diverses : stimuler la créativité et l’innovation chez les artisans ; favoriser les rencontres et les échanges entre les artisans maliens d’une part, artisans africains et les consommateurs et acheteurs nationaux et étrangers d’autres part ; identifier et répertorier les meilleurs artisans ; promouvoir l’émergence des jeunes talents ; susciter et encourager la consommation locales des produits artisanaux ; valoriser les savoir-faire locaux  et enfin susciter l’attrait des produits artisanaux pour le tourisme.

SIAMA 2023 : l’édition de l’espoir, de la créativité et du rassemblement

Selon le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme Le SIAMA s’impose au fil des éditions, comme l’un des rendez-vous incontournables de l’agenda de l’artisanat du Mali et du continent. « Cet événement majeur qui fait la fierté de notre pays depuis sa première édition, connaît un engouement au fil des éditions. Après le succès de la 3ème édition en 2021, nous voici réunis ici ce soir, pour révéler à nouveau la créativité, les talents artisanaux, et soutenir la transmission des savoirs et savoir-faire maliens », a-t-il expliqué.

A LIRE AUSSI : SIAMA : la quatrième édition prévue du 23 novembre au 03 décembre 2023 – Konexion Culture

Le Burkina Faso, pays invité d’honneur

Le SIAMA a un côté rassembleur. Selon les interventions, cet aspect se traduit par cette vision qui consiste à comprendre l’importance de composer avec les autres. Le Burkina Faso, à juste titre, a été choisi par le Mali comme pays invité d’honneur. Le président de l’assemblée permanente des chambres de métiers du Mali a exprimé toute sa reconnaissance au Gouvernement du Burkina Faso qui a mobilisé une forte délégation, conduite par le Premier ministre burkinabé, pour accompagner les artisans burkinabè : « Il n’est nul besoin d’insister sur la qualité des liens séculaires entre les peuples du Mali et du Burkina Faso, davantage confortée par la création récente de l’Alliance des Etats du Sahel pour faire face à nos défis communs. La présence de tous ces artisans à nos côtés, s’est-il-réjoui, est la parfaite illustration de la dimension africaine et internationale de cette fête de l’artisanat ».

SIAMA 2023 : l’édition de l’espoir, de la créativité et du rassemblement

Le premier ministre du Burkina Faso s’est dit honoré. Il a rappelé les liens sacrés, historiques, culturels et géographiques qui lient le Mali au Burkina Faso et expliqué qu’il n’y a rien de plus normal que ce genre d’initiative au profit des deux pays.

Le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme a tout simplement exprimé sa gratitude au Burkina Faso pour sa présence : « Le Burkina Faso prend part à cette 4ème édition du SIAMA dans un élan de solidarité et de fraternité à l’endroit du peuple malien. Nous ne sommes nullement surpris par votre spontanéité à accepter notre invitation », a-t-il déclaré.   

Un salon riche en propositions

Au programme de cette année, des expositions vente de produits artisanaux ; des expositions des Œuvres innovantes au pavillon de la créativité ; des défilés de mode ; des séances de démonstrations et d’initiation ; des concours ; des ateliers de fora ; des journées dédiées aux acheteurs professionnels et des invités de marques mais également des animations permanentes.

SIAMA 2023 : l’édition de l’espoir, de la créativité et du rassemblement

« A l’occasion de ce salon, nous allons montrer tous les talents des artisans du Mali et d’Afrique par la qualité des produits exposés. Nous attendons que les Maliens découvrent, apprécient et achètent ces produits afin de créer plus de richesse pour nous tous et conforter notre souveraineté » a terminé le président de l’assemblée permanente des chambres de métiers du Mali.

Issouf Koné

Partager l’article sur 

A Propos de L’auteur

Impossible de copier du contenu sur notre site.

Si vous avez besoin de quelque chose, contactez-nous (contact@konexionculture.com) !

Merci