Festival Arts Femmes : la 6e édition officiellement lancée

Les activités de la 6e édition du festival Arts Femmes ont été officiellement lancées ce vendredi 25 mars 2022 à Deguele dans la commune de Kangaba dans le Mandé. Durant 4 jours, plusieurs activités notamment des concerts et des spectacles de danse, théâtre et conte seront offertes aux festivaliers.

Initié en 2016 par l’association Coté-Cour, le festival international Arts Femmes délocalisé depuis 2020 dans le village de Deguela est aujourd’hui dans le cercle des grands évènements de la scène culturelle malienne de par son engagement pour l’émancipation des femmes et des jeunes filles à travers des formations dans les métiers des arts.

Les organisateurs n‘ont pas dérogé à ce principe cette année, avec l’organisation de la 6e édition dont la cérémonie d’ouverture, ce vendredi 25 mars a enregistré la présence de plusieurs autorités notamment politiques et coutumières.

Former les femmes

Le festival international Femmes Arts vise à donner aux femmes de Deguela, aux artistes maliens et sous-régionaux des compétences dans les domaines de la production artisanale, des métiers artistiques, de la création, de la diffusion et de la distribution. « Nous avons décidé de délocaliser le festival à Deguela dans le but de participer significativement au développement local de la zone à travers notamment l’épanouissement des femmes en les formant aux différents métiers d’art et d’artisanat », a expliqué Mama Koné, l’initiatrice du festival. Pour cette édition selon elle, une cinquantaine de femmes ont été formées à la teinture du bogolan, à la couture et à la fabrication du savon.

L’idée du festival, aux dires de Mama Koné, est parti d’un constat de son association Côte-Cour qui considère que la créativité des femmes est très souvent ignorée et qu’elles sont handicapées par le manque de formations adaptées. C’est la raison pour laquelle l’action en direction des femmes a toujours été l’un de ses objectifs prioritaires.

« Femmes, cohésion sociale et sécurité »

« Femmes, cohésion sociale et sécurité » est le thème retenu pour cette édition. Un thème interpellateur aux dires du représentant du Ministre de la culture de l’artisanat, de l’Industrie hôtelière et du tourisme, Yamoussa Fané, car les activités, à ses dires, se tiennent au mois de mars, dédié à la promotion et à l’émancipation de la femme. « En effet, les femmes représentent le groupe le plus vulnérable de la société. Le festival international Arts Femmes magnifie la femme, l’un des maillons essentiels dans notre société tant traditionnelle que moderne », a-t-il souligné.

Le chef du village de Deguela, Massarama Keïta a salué l’initiative qui selon lui, contribue non seulement à donner plus de visibilité à la localité mais aussi à son développement à travers notamment l’épanouissement des femmes et des jeunes filles. Il a également lancé un appel à toutes les filles et fils de Deguela ainsi que du Mandé, les encourageant à suivre l’exemple de Mama Koné, native de Deguela.

Plusieurs activités culturelles et artistiques, notamment des concerts, des spectacles de conte, de théâtre, des foires d’expositions ainsi que des visites touristiques sont au programme de cette édition qui se poursuivra jusqu’au 27 mars.

Youssouf Koné

Partager l’article sur 

A Propos de L’auteur

Impossible de copier du contenu sur notre site.

Si vous avez besoin de quelque chose, contactez-nous (contact@konexionculture.com) !

Merci